Manisfestations
<<nov 2017>>
LMaMeJVSD
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
No events
Gallery
avec-le-pere-pedro brousse-soins-des-enfants

Comment et pourquoi?

Notre Association est née en passant par différentes phases :

-Les Amis du Musée de l’Abeille existe depuis 1991, et sa vocation est culturelle et sociale.
-En 2003 et 2004, l’Association Lilloise, « VNMSF » Vala Nirina Mora Sans Frontières, sollicite Robert THERRY, Président des Producteurs des 7 Vallées, pour former professionnellement des étudiants Malgaches en Université à Lille. Le but étant « Le retour gagnant-gagnant », l’étudiant s’engageant à retourner au pays pour y créer une activité souvent liée à l’agriculture.


-Léda est formé à l’apiculture chez Robert THERRY.
-En Octobre 2006, Robert et Marie Thérèse raccompagnent Léda dans sa famille à Fianarantsao situé à 400km de Tananarive ou Antananarivo et installe avec lui son premier rucher.
Au cours de cette même mission nous découvrons Mahazoarivo et la Famille Ramilison, qui nous héberge et nous emmène en brousse à la découverte de cette vie dénudée que partage toute la famille. Nous sommes à Ankaréfo puis à Sarogoaika, villages de la Région Alaotra-Mangora. Les villageois vivent sans eau potable, sans électricité dans de toutes petites maisons ou cases.
-Dans la Capitale nous sommes rattrapés par Pierrette qui gère un orphelinat de 30 enfants et qui est en détresse totale : elle n’a plus de possibilité pour faire vivre ces enfants dépourvus de tout. Nous apportons de la nourriture car la faim est bien présente.

-De retour en France, l’Assemblée Générale de notre Association décide à l’unanimité sa modification. Le 30 Octobre 2006 « HUMANITE MADAGASCAR » est née, avec de nouveaux statuts prévoyants d’aider Madagascar, l’un des Pays les plus pauvres de la planète. Les actions principales étant de venir en aide aux villages du pays Bezanozano par la création de puits, l’aide au développement économique, l’aide à la scolarité, l’hygiène, la santé et aussi en soutenant l’orphelinat « Les enfants de Marie Reine ».