Manisfestations
<<nov 2017>>
LMaMeJVSD
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
No events
Gallery
img_1241 img_1253

Les actions réalisées

Les actions réalisées dans les villages

En septembre 2008 des paysans Malgaches sont venus se former en France grâce à leur prise en charge totale d’Humanité Madagascar.
Béjean s’est formé à l’apiculture et à l’élevage de poulets chez Therry Apiculture et à Licques.
Vonjy s’est formé à l’élevage de poulets et aux procédés de conserverie dans une entreprise de Licques et chez Hervé Lagache.
Ernest s’est formé à l’élevage des vaches laitières chez Damiens Henguelle.
Nous devons ici remercier la Maison Familiale et Rurale de Marconne pour son implication dans les contrats de stage.
La miellerie : Au niveau du développement économique, l’apiculture a été le premier objectif puisque Robert THERRY est apiculteur.
Tout d’abord dans le village d’Ankaréfo, avec Béjean, puis très rapidement avec Rabbé qui a été formé sur place et avec qui, au fil des ans, de la ruche vulgaire nous sommes passés à la ruche à cadres de type Langstroth.



En 2010, près de 50 ruches sont installées dans le village et 35 sont habitées par des abeilles, bien sûr.
La passion de Rabbé va grandissante et ses compétences sont maintenant reconnues.
L’Association a , avec l’aide des paysans et quelques professionnels, financé totalement et construit une miellerie avec tout son équipement en matériel inox. Cet outil est unique dans le Bezanozano, et sera utile pour tous les apiculteurs de ce secteur.


En cette année 2012 :

Nous sommes avec Lucie, intervenu sur un paysan victime d’un AVC, et un transport du malade très périlleux.

Nous sommes intervenus pour une visite médicale sur tous les enfants des écoles, toujours avec Lucie notre jeune infirmière/sapeur pompier, avec beaucoup de soins sur les pieds. Nous avons accueillis  des adultes des villages environnants pour quelques conseils de santé et surtout pour des prises de tension artérielle.

Nous avons offert du matériel médical à l’Hôpital Enfants et Familles du lieu de notre base : un certain nombre d’appareils nécessaires aux analyses diverses, sont en panne. Comment faire pour les faire réparer si ce n’est que de collecter toujours et encore des fonds. Le besoin d’un bistouri électrique est exprimé par le Directeur.

Lors de nos fréquentes visites à l’orphelinat, nous avons offert des vêtements, des fournitures scolaires, des goûters afin de leur faire partager des moments d’affection que les enfants ont un grand besoin, des conseils pour la bonne conduite de l’Etablissement et pour l’hygiène, etc,etc…